L’alimentation de Bébé de 0 à 12 mois BLOG AlimentationBB2
  par

L’alimentation de Bébé de 0 à 12 mois

Du 22 octobre au 4 novembre 2018, houra met à l’honneur les petits bouts pendant l’opération Baby Folie’s. Profitez vite de 150 promotions et 40 nouveautés pour l’alimentation de bébé adaptée à chaque âge et pour lui apporter les meilleurs soins au quotidien…

Tous les parents se posent forcément, un jour ou l’autre, des questions sur l’alimentation de leur bébé. Comment assurer le début de la diversification alimentaire ? Quel aliment donner en premier à bébé ?  Comment cuire les aliments de bébé ? Parce que houra accompagne les parents au quotidien, en vous livrant vos courses – mais pas que, la rédaction houra vous guide pas à pas dans cette nouvelle grande étape. Un dossier complet qui vous permettra de suivre l’alimentation de votre bébé mois par mois.

Dès que bébé a 4 mois et jusqu’au jour où Bébé aura 12 mois, suivez les étapes de la diversification alimentaire et accompagnez-le dans sa découverte des aliments  pour assurer son éveil au goût et sa sécurité alimentaire.

 

L’alimentation de bébé : quels aliments intégrer par mois ?

 

A 4 mois, les débuts progressifs de la diversification

Si la diversification alimentaire peut éventuellement être amorcée de manière progressive, le lait constitue encore le principal aliment du bébé. Les premiers aliments communément introduits sont les céréales 1er âge sans gluten.

 

A 5 mois, la découverte des premiers fruits et légumes

Composez les repas de Bébé avec du lait et un légume par jour, du type haricots verts, pommes de terre ou carottes, à l’heure du déjeuner sous forme de purée, sans assaisonnement. Les premières fois, ne lui donnez qu’une seule cuillère, puis progressivement, passez à plusieurs. A ce rythme, vous pourrez lui proposer des légumes au dîner au bout de deux semaines. Lorsque votre bébé s’est bien adapté, introduisez ensuite les fruits sous forme de compote mixée finement. Si vous la préparez maison, choisissez des fruits de saison bien mûrs et n’ajoutez pas de sucre : pomme, poire, banane, pêche, abricots… Sans oublier le biberon de lait, qui reste l’alimentation de base de votre tout-petit.

 

Dès 6 mois, les premières protéines

Vous pouvez commencer à proposer les protéines : jambon, dinde, le jaune d’œuf dur ainsi que certains poissons maigres tels que le colin, la daurade ou le merlan bien cuits puis mixés dans la purée. Côté boissons, vous pouvez suggérer à votre bébé divers jus tels que le jus à base de pomme, pêche, abricot, orange, raisin. Coupez-le d’un peu d’eau pour atténuer la saveur sucrée.

 

Dès 7 mois, la diversification s’amplifie

Vous pouvez alors ajouter à l’alimentation de bébé :

  • Les fromages à pâte cuite, au lait pasteurisé.
  • Les fruits de mer cuits. Il est important d’en donner le plus tôt possible afin de limiter le risque d’allergie plus tard.
  • Les fruits à coque (noix, noisettes, arachide…) sous forme finement mixée dans les biscuits ou les desserts.
  • L’huile, si ce n’est pas encore fait. Choisissez-la en fonction de son apport en omégas 3 et 6.
  • Le beurre et la crème fraîche peuvent remplacer de temps en temps l’huile dans la purée de votre bébé. Attention, le beurre ne doit pas être cuit.
  • Le crouton de pain. Les enfants adorent cela !

 

Dès 9 mois, vous pouvez intégrer les premiers féculents

Vous pouvez commencer les premiers mélanges. Vous pouvez également intégrer les féculents : semoule fine, riz, polenta, les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots secs, fèves…) mixés. … ainsi que les herbes aromatiques (aneth, persil, romarin…) et les épices (vanille, cannelle…).

 

Pour les 12 mois, proposez les premiers morceaux

Depuis l’accouchement, une année s’est écoulée ! Votre bébé a beaucoup grandi.

Pour ses 1 an, les aliments à introduire sont la tartine de pain et le miel. Vous pouvez également augmenter la portion de viande de 10 à 20g par jour. Proposez les légumes en morceaux toujours dans une assiette à part et non mélangés à la purée. Votre bébé se servira à son rythme.

Les aliments très riches en fibres et en goût (céleri, oignon, choux) sont moins digestes. Mieux vaut les proposer après 9 mois quand l’organisme de bébé est plus mature.

Dans tous les cas, continuez à donner les quantités de lait (maternel ou artificiel sous forme de préparations) recommandées pour votre bébé jusqu’à 3 ans au moins, tout en variant son alimentation. Il profitera alors pleinement des divers apports nutritionnels de la diversification alimentaire progressive.

Tout va bien,