Comment bien choisir les pâtes ? ED Blog Les mille et une pates
  par

Comment bien choisir les pâtes ?

Spaghettis, coquillettes, pennes, macaronis… On en a tous dans nos placards. Les pâtes, vous pensez les connaître sur le bout de la fourchette ? Détrompez-vous. Les pâtes ne se ressemblent pas, y compris au niveau nutritionnel. Bios, colorées, cuisson rapide, complètes ou sans gluten ? Comment bien choisir ses pâtes ? La rédaction houra répond à toutes vos questions.

Comment reconnaître des pâtes de qualité ?

Il y a trois vérifications à faire : la couleur, la valeur nutritionnelle et la fabrication. Une pâte de bonne qualité aura une couleur jaune vive, qu’elle soit sèche ou fraîche. Ensuite, vous devez regarder son taux en protéines. Plus une pâte sera riche en protéines, plus elle sera nourrissante. Vous le trouverez inscrit sur le paquet, dans le tableau des valeurs nutritionnelles du produit. La dernière chose à vérifier celle la fabrication, avec un moule en bronze, garant d’une pâte à la surface plus rugueuse et poreuse, ce qui permet aux sauces de bien s’imprégner tout en résistant parfaitement à la cuisson.

Comment bien choisir les pâtes ? Tagliatelles pâtes fraîchesPâtes sèches ou fraîches ?

Les pâtes fraîches ont une texture plus moelleuse et cuisent plus vite, en 2 à 3 minutes contrairement aux pâtes sèches où il faut compter 7 à 9 minutes. Le temps de conservation aussi peut jouer un rôle dans votre choix. Les pâtes fraîches n’ont pas été compressées, elles ont un index glycémique plus élevé, et se conservent moins longtemps.

Blanches, complètes ou semi-complètes ?

Comment bien choisir les pâtes ? Différentes sortes de pâteDans les pâtes complètes ou semi- complètes, on a gardé la totalité ou une partie de l’enveloppe du grain de blé. Elles sont donc plus riches en vitamines et en minéraux, et surtout en fibres que les pâtes blanches. Résultat, les glucides sont assimilés plus lentement et apportent une satiété et une énergie plus durables. Les semi-complètes ont un temps de cuisson et une texture plus proche des pâtes blanches et sont plus digestes pour les intestins fragiles.

Les pâtes “cuisson rapide”, pratiques mais moins diététiques ?

Les pâtes sèches qui affichent “3 minutes” de cuisson sont fabriquées avec la même recette, mais leur pâte est plus fine. Elles demandent moins de mastication et risquent de “caler” moins longtemps que des classiques.

Les pâtes aux légumes colorées, ça change quoi ?

Amusantes pour les enfants, les pâtes colorées rendent l’assiette plus jolie. Ces pâtes ne remplacent toutefois pas une portion de légumes, même si de la purée de légumes ou de la poudre de légumes déshydratés fait partie de la liste des ingrédients. La valeur nutritionnelle des pâtes colorées est d’ailleurs semblable à celle des pâtes blanches.

Les pâtes bios, ça vaut le coup ?

Oui, surtout pour les complètes ou semi-complètes (l’enveloppe du blé est très exposée aux pesticides et autres produits chimiques) et pour celles aux œufs, afin de garantir de meilleures conditions d’élevage pour les poules.

Que valent les pâtes aux légumineuses ?

Certaines sont préparées avec un mélange de blé et de lentilles ou pois chiches, voire 100 % de légumineuses. Elles apportent entre 6 et 10g de fibres en moyenne. L’apport en protéines est également meilleur.

Côté pâtes sans gluten, on choisit quoi ?

Si on y est intolérant, il faut opter pour des pâtes 100 % à base de légumineuses ou de farine de riz, maïs, quinoa, sarrasin à la place du blé. Celles à base de céréales ont une texture et un goût plus proche des pâtes classiques, mais on n’y trouve moins de protéines que dans les pâtes aux légumineuses.

Combien de grammes de pâtes par personne ?

Les pâtes peuvent être servies en entrée, en accompagnement d’une viande ou d’un poisson ou en plat unique avec une sauce. La quantité de pâtes préparée par personne dépendra donc du type de préparation… et de la taille de votre ventre ! De façon générale, comptez entre 50 et 100 grammes de pâtes par personne :

  • 50 grammes pour une entrée, dans une soupe ou pour un enfant
  • 60 grammes pour un accompagnement
  • 100 grammes pour un plat principal

Comment bien choisir les pâtes ? La cuisson des pâtesEt on les cuit combien de temps ?

Nous avons tendance à penser que cuire des pâtes est bête comme tout… Et c’est vrai ! Mais cuire parfaitement des pâtes en prenant en compte leur forme, la sauce et la garniture demande tout de même un certain savoir-faire. Suivez nos conseils pas à pas pour cuire des pâtes à la perfection.

Pour bien cuire vos pâtes, suivez ces étapes clés. Tout d’abord, comptez 1 litre d’eau pour 100 grammes de pâtes et 10 grammes de sel par litre d’eau. Portez l’eau à grande ébullition. Versez le sel à ce moment là.

Pour une cuisson al dente parfaite : plongez vos pâtes dans beaucoup d’eau et laissez-les cuire 1 à 2 minutes de moins que le temps indiqué sur le paquet.

Pour les pâtes fraîches : même technique mais la cuisson est beaucoup plus courte. Il faut compter 2 minutes.

Pour réussir la fin de cuisson des pâtes, égouttez-les dans une passoire et pensez à garder un peu d’eau de cuisson dans le fond de la casserole. Versez ensuite les pâtes dans la sauce, et non l’inverse, avec une petite louche d’eau de cuisson pour que le mélange soit plus fluide. Vos pâtes sont maintenant parfaites.

Comment réaliser des pâtes faites maison ?

Comment bien choisir les pâtes ? Pâtes fraîches fait maisonFaire des pâtes fraîches maison n’est pas un art seulement réservé aux mammas italiennes. Avec seulement de la farine, des œufs et un peu d’huile de coude, cuisiner des pâtes fraîches n’a franchement rien de sorcier, la preuve.

Pour faire des pâtes fraîches, la liste des ingrédients est plutôt très courte. Pour 4 personnes, il vous faudra 300 g de farine, 3 œufs et du sel fin.

Versez la farine et une pincée de sel dans un saladier. Faites une fontaine au centre et cassez y  les œufs.

Commencez à mélanger à la spatule en bois en ramenant au fur et à mesure la farine au centre jusqu’à ce qu’elle soit tout amalgamée.

Déposez alors la pâte sur un plan de travail fariné et pétrissez-la. Au bout de 5 à 10 minutes, vous allez obtenir une belle boule de pâte bien lisse.

Enroulez-la dans un torchon propre et gardez-la au frais 30 minutes.

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas de laminoir (machine pour faire les pâtes) que vous ne pouvez pas faire de pâtes. Elle n’est pas indispensable. Ah c’est sûr, par contre, cela prend un peu plus de temps pour obtenir des pâtes bien fines comme des tagliatelles ou des feuilles de lasagnes ! Mais, très franchement, avec un rouleau à pâtisserie c’est tout à fait possible.

Étalez la pâte le plus finement en farinant bien votre plan de travail. Repliez-la plusieurs fois et étalez-la à nouveau (le faire environ 5-6 fois). Ensuite, lorsque la pâte est bien fine, vous pouvez la découper. Pour faire des feuilles à lasagnes, découpez simplement des rectangles identiques (vous pouvez même prendre la dimension de votre plat pour pouvoir obtenir 4 feuilles qui rentreront parfaitement dedans). Pour des tagliatelles, enrouler la pâte sur elle-même puis découpez de fines lamelles.

Faites-les sécher une heure au moins avant de faire cuire.

Les mythes autour des pâtes et les erreurs communes

Il ne faut pas verser d’huile dans l’eau de cuisson des pâtes. L’huile reste à la surface de l’eau, elle surnage, et ne sera d’aucune utilité pour éviter que les pâtes ne collent. Il vaut mieux mettre du sel.

On ne casse pas les pâtes longues pour les faire cuire plus vite. En effet, casser les spaghettis par exemple, ne servira qu’à les faire rentrer plus facilement dans votre casserole. Le temps de cuisson des pâtes dépend de leur diamètre et non de leur longueur.

Il est inutile de rincer les pâtes à moins de vouloir les déguster froides et rapidement. Passer les pâtes sous l’eau changera leur texture en retirant l’amidon qui les entoure. Elles seront moins moelleuses et la sauce adhérera plus difficilement.

Lire aussi :

Comment faire sa sauce tomate maison et bien la conserver ?